mardi 13 décembre 2011

La Chouette rouge

N°19 : La Chouette Rouge huile sur carton entoilé 35X27cm. Ce petit tableau de 1988 est la reprise d'un dessin effectué quelques années plus tôt.



Dream, craie à la cire sur papier peint vinylique 23.5X21.5cm

Dans le dessin à la craie, le dormeur est dessiné à gauche, par grattage. Alors que dans le dessin est représenté un jeune garçon semblable à moi-même, évidemment victime d'un cauchemar, dans la peinture, le personnage ne dort plus, il n'est plus passif : il est devenu l'artiste qui met en scène son univers au lieu de le subir. C'est à la fois le peintre et un écrivain comme l'indique le livre ouvert qui le surmonte. C'est une évocation d'André Gide, que j'avais beaucoup lu, mais la ressemblance n'est pas particulièrement recherchée, de crainte que le tableau n'en devienne trop anecdotique.
De l'esprit de l'écrivain émane un personnage moins grotesque, plus délibérément effrayant, que celui créé par le dormeur. Un personnage nu exsangue, apparaît dans la peinture, qui évoque le vampirisme. Son cœur est traversé par une pince qui est aussi une branche de l'arbre, ce qui était une vague indication est devenu un livre, un papillon de nuit. Cette façon d'interpréter des formes vagues deviendra un procédé récurrent.
On passe d'une scène fruste, brute, à un tableau plus traditionnel, plus léché aussi, cette évolution est certes conditionnée par le changement de technique mais aussi par le désir d'acquérir et de faire montre de davantage de métier.

Aucun commentaire: