mardi 3 janvier 2012

Manifeste youplaboumiste


Nu couché sur le dos pastel à l'huile sur papier 30X24cm juin 1988

20. Manifeste youplaboumiste huile sur carton entoilé
41X27cm 1988

Le nu féminin, d'imagination, m'a très tôt attiré, me paraissant à tort ou à raison plus digne de considération que les habituels paysages, natures mortes et animaux familiers que je voyais dans les expositions locales, pour lesquelles j'avais le plus grand mépris. A dire le vrai je ne fréquentais aucun peintre, même amateur, même du dimanche. J'étais absolument autodidacte, me renseignant surtout par des lectures, et même si j'avais évidemment profité des cours dispensés au collège, et de ceux, facultatifs, du Lycée. Le problème du fond se posait régulièrement. Quel que soit le thème abordé, je répugnais à brosser un fond neutre et insignifiant. Ici, on a une vague référence, à l'arrière plan, à la peinture suprématiste, qui était en vogue dans les médias et m'intéressait assez.

Si j'avais été assez surpris par la relative réussite de mon nu sur le dos au pastel à l'huile, je fus assez déçu par son équivalent au pinceau, lequel, avec le flou artistique, avait perdu son aura romantique. Le titre fait référence à une chanson de Serge Lama ayant trait à la prostitution. En changeant de technique, mon œuvre m'avait échappé d'une façon déplaisante, j'étais mécontent d'avoir perdu dans la peinture, beaucoup de ce qui faisait le charme du dessin.

Aucun commentaire: